Sortie à Cuchon le 12 novembre 2016

samedi 12 novembre 2016
par Vincent Verdon
popularité : 21%

Participants

- Maxence Duguet,
- Vincent Verdon (+CR)

Compte-rendu

C’est aux environs de 10h45 que nous nous retrouvons près de l’entrée. Un groupe de Tours est également en train de se préparer pour la visite. Il s’agit d’une initiation d’étudiants dans le cadre du sport universitaire.

Nous les doublons dès l’entrée de la cavité.

Vincent commence par se coincer le pied dans des blocs dans la salle avant le premier ressaut... Ca fait mal au tibia... la galerie d’entrée est vite franchie et nous rejoignons la galerie qui mène aux arches. Là nous nous glissons dans une petite galerie à gauche (juste en débouchant dans la grande galerie) car Vincent se souvient qu’il y a peut-être des possibilités de continuation par là. Maxence n’est pas emballé par l’étroitesse des lieux et a faim... On décide de déjeuner dans les Arches. Ensuite on se dirige vers le siphon de sable tout en revisitant quelques passages. Le siphon est franchi, la galerie tout de suite à droite est ré-escaladée pour retourner voir... on ne sait jamais ! Toujours impénétrable ;-). Vincent propose alors de se diriger vers le passage des Yoyos... Un premier petit départ est désobstrué, mais ne donne rien.

C’est là que Georges Vincent, alors qu’il cherchait sa route vers les Yoyos sans jamais la trouver l’a vu... Un magnifique petit départ ventilé, jamais gratté, qui s’offrait aux deux compères. Maxence se sent motivé pour y gratter. Au bout de quelques minutes, alors qu’il a bien avancé le travail, Vincent le remplace et réussi à franchir l’obstacle. Derrière, presque sans aucun effort c’est une trentaine de mètres de galerie qui nous attendent. En plus, c’est sablonneux et plutôt spacieux, donc pas désagréable. On visite les divers départs et Vincent suit le courant d’air, pas violent, mais réel qui file dans une galerie remontante. Après être remonté d’environ 8m, le passage se pince. Le courant d’air est toujours présent. La désobstruction sera très facile, car on est dans un dépôt sablonneux, il y a de la pente et de la place ! On décide de rebrousser chemin.

Au retour Maxence trouve un crane d’un petit mammifère. Sa ressemble à un crane de rat, mais avec des dents de carnassier. Ce qui est curieux c’est qu’à côté du crane se trouve un grelot... mystère ! On décide donc d’appeler la galerie "galerie du grelot mystérieux".

Maxence est content d’avoir pu faire de la première.

On ressort vers 16h.

Il faudra revenir faire la topo et désobstruer le passage.


Agenda

<<

2018

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois